Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/09/2007

10 000 litres d'horreur pure

b4792662fb2a7c2c0aae2a391b425eb2.jpg

Et si on parlait un peu littérature pour changer. Oh rassurez-vous nous allons rester dans notre domaine de prédilection puisque je vous propose aujourd’hui un roman de l’écrivain belge Thomas Gunzig. Vous allez comprendre tout de suite avec ce titre interpellant : 10000 litres d’horreur pure. Modeste contribution à une sous-culture.

De quoi soulevez notre curiosité non ? Cet écrivain bruxellois a reçu précocement des prix littéraires pour des romans ou des recueils de nouvelles. Omniprésent dans le paysage littéraire belge il nous offre ici un roman jugé un peu à contre-courant puisqu’il touche à la sous culture et à un genre à mon avis peu usité dans les salons littéraires, voire tabou. J’aime ce genre d’écrivain culotté, osant se faire plaisir et prenant le risque de faire une parenthèse ludique mais néanmoins sérieuse.

C’est en tant que grand amateur de films d’horreur que Thomas Gunzig rend hommage ici dans un roman gore reprenant volontairement et humoristiquement tous les poncifs du genre dans la plus parfaite tradition des slashers. Cinq étudiants vont passer un week-end dans un chalet perdu en forêt au bord d’un lac pour se détendre après leurs examens. À la nuit tombée, l’un des deux couples est dérangé pendant ses ébats par un bruit étrange. Ils aperçoivent par la fenêtre de la chambre une ombre en lisière du bois. Laissant leurs amis dormir, ils sortent pour tenter de débusquer le voyeur… Le cauchemar ne fait que commencer et entraînera la petite bande jusqu’aux tréfonds de l’horreur.
Visiblement cultivé en la matière, Thomas Gunzig nous présente un roman qui se laisse lire très agréablement comme en témoigne cet extrait du premier chapitre. Gunzig.pdf

Le prix du roman est de 15€ et édité chez Au Diable Vauvert. Alors DVD de Chainsaw ou Thomas Gunzig ?