Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/08/2007

Hard Candy

077dbcaf6929ac61b7f83641e286a12b.jpg

Attention bijou de la semaine ! Quelle merveilleuse surprise que ce Hard Candy qui vous plonge très vite, dès les premières minutes, dans un thriller psychologique déroutant et malsain à souhait. Le sujet en soi est déjà très fort puisque l’histoire s’articule autour de deux personnages troubles, mystérieux. Une jeune adolescente de 14 ans donne rendez-vous à un correspondant Internet qui s’avère être un beau gosse de 32 ans et qui l’invite chez lui le jour même. S’enchaîne alors un jeu étrange de la part de la jeune fille mêlant séduction et machiavélisme. Le séducteur semble lui aussi posséder des secrets terrifiants et son attitude vis-à-vis d’une mineure laisse peu de place au doute. Le triller psychologique, que dis-je, la torture psychologique se met en place et la victime doit tout déballer sous peine de sanction radicale. Et quand je vous parle de sanction radicale je pèse mes mots croyez-moi. On a beaucoup parlé de l’interprétation magistrale de la jeune Ellen Page, petite chaperon rouge d'un compte morbide, qui joue à merveille l’ambiguïté et le mystère de son personnage tourmenté. Mais que dire alors de l’interprétation de Patrick Wilson parfois inquiétant parfois pitoyable. Le réalisateur David Slade arrive à vous retourner dans votre fauteuil tant l’atmosphère est tendue, incertaine et parfois franchement nauséeuse surtout lors d’une scène chirurgicale mémorable mais inracontable sans devoir vous révéler le contenu même de l’histoire.

Hard Candy fait partie de ces films qui vous suivent dans votre tête plusieurs jours durant et vous emmène loin dans les profondeurs noires de l’âme humaine.

Ma note : 9/10