Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/11/2007

"ILS"

66e51636abafdc870a1f66fbe01392b6.jpg

C’est avec stupéfaction que je me suis rendu compte hier que depuis le début de mon blog en février je n’avais toujours pas écrit une critique sur le film « ILS ». Comment passer à côté de cette merveille de tension et de suspens diffusé sur nos grands écrans un peu dans l’anonymat et ayant reçu cependant un très joli succès d’estime et ce jusqu’au pays de l’oncle Sam. Je vous l’annonçais hier, les deux réalisateurs, David Moreau et Xavier Palud, ont depuis reçu la possibilité de réaliser à Hollywood le remake de The Eye.

Réalisé en 2006, « ILS » raconte l’histoire d’un couple de français expatrié et vivant en Roumanie dans une ancienne demeure retirée. Un soir, alors qu’ils viennent de se mettre au lit, d’étranges bruits et évènements surgissent au-dehors de la maison. Ou bien viennent-ils de l’intérieur…?

Ce film sans grand budget s’attache au début du film à nous présenter les difficultés que rencontre ce couple sympathique et amoureux dans un pays inconnu et vivant dans un lieu très reculé. L’isolement total et déjà on craint le moindre malheur qui pourrait survenir. La scène d’ouverture nous met d’ailleurs dans l’ambiance via une mère et sa fille tombant en panne sur une route isolée et assaillie de cris et de sons bizarres provenant tout au tour de l’extérieur de la voiture.

8c59d5ce5694ac0295dcda1e7c2f5331.jpg

« ILS » est sans doute un des films d’angoisse les plus maîtrisés de ces dernières années. Un film qui vous met au défit de ne pas trembler, sursauter voire crier. La mise en scène est très efficace et ne vous laisse pas souffler la moindre seconde. Cet isolement oppressant et dominant accentue encore plus l’angoisse que l’on ressent pour ce couple remarquablement interprété au demeurant par Michaël Cohen et surtout la pétillante et mignonne Olivia Bonamy. Ce sont eux qui au final nous font peur à travers un jeu d’acteur irréprochable. La tension qui se lit dans leurs yeux pourrait presque nous faire croire la réalité de l‘histoire. D’ailleurs, inutilement je trouve, la production trouve malin d’annoter l’affiche de la célèbre ritournelle : « basé sur des faits réels ». Aucune recherche documentaire ne m’a permis de vérifier l’authenticité ou non de ce fait divers.

L’issue du film est tout simplement bouleversante offrant ainsi une des fins les plus marquantes du cinéma d’angoisse tout simplement.

Pour éviter la critique dithyrambique de ce film je n’ai qu’un seul mot : foncez le voir!!

Ma note: 10/10 

 

00:05 Publié dans Critiques | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : "Ils", horreur, gore

Commentaires

Voilà une critique qu'elle est bien ficelée. Quand j'ai fait connaître ce film autour de moi, on m'a raillé, montré du doigt en affirmant que c'était une croûte.

Depuis, je n'ai plus d'amis mais il me reste la conviction que j'avais raison...

Excellent film!!!!

Écrit par : Damien | 15/11/2007

Les commentaires sont fermés.