Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/10/2007

The Hamiltons: la critique

749c22c82d164ada4543ad331c2b215b.jpg

7409e34c1a59fcbc53004a08a2c5486d.jpgLe Mad Movies de ce mois propose à la vente le DVD The Hamiltons de 2006. On nous épargnera pour cette fois le film de série Z italien de 1980 inconnu, nullard et invendable sur e-bay le cas échéant.

Inconnu à sa sortie, The Hamiltons, réalisé par The Butcher Brothers (pas mal comme nom) nous raconte la vie de famille d’une tribu d’orphelins pas comme les autres et livrés à eux-mêmes. L'image de la petite famille bourgeoise qu’ils essaient de donner n’est pas tout à fait celle que l’on croyait…

Vous en dire plus risquerait de vous casser l’effet de surprise qui est d’ailleurs le seul atout de ce film sympa mais ô combien prétentieux. En effet, qu’est-ce qui se cache dans la cave de la maison, pourquoi les frères et sœur gardent-ils prisonnières deux jolies donzelles suspendues à des crochets… Autant de questions que les jeunes réalisateurs, nantis par ailleurs d’une série impressionnante de prix accumulés dans les différents festivals de films d’horreur, prennent le temps d’y répondre, laissant ainsi les spectateurs dans une impatience agaçante et crispante. C’est qu’on a droit à une œuvre pour jeunes intellos branchés maîtrisant une certaine culture cinématographique du genre et voulant à tout prix s’écarter des modèles. Certes, le film est innovant en ce sens qu’il prend des chemins détournés et ne répond pas aux codes du film d’horreur classique, mais certaines longueurs, certaines répétitions rendent parfois celui-ci limite ennuyant. La nature des héros se dévoile petit à petit par une image, un geste, un signe disséminés ci et là et ne permettant pas le moindre doute mais ne sachant jamais paradoxalement si on est sur la bonne voie.

Ne vous attendez pas à un film gore car à part quelques moments croustillants pas de tripailles à l’air mais quelques scènes sympas à la limite du gothique.

Bref un film sympa, bien recherché au niveau scénaristique mais pas de quoi crier au génie pour l’instant. On attendra néanmoins le prochain film des « frères Boucher » pour se faire une réelle opinion sur leur talent…

Ma note: 6/10 

Les commentaires sont fermés.