Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/09/2007

28 Weeks Later: la critique de Max

b72d563d21e74edaee39bc43897dde9d.jpg

En attendant d'aller de mes propres yeux voir ce chef d'oeuvre annoncé voici la critique de Max, Chief Master Blogs DH, bien inspiré et assez critique...

Mercredi 16h50…. Je suis à la bourre et bien sûr le train est en retard ! Remarquez après avoir fait Ath - Bruxelles en 1h30 le matin, on est plus à ça près ! Je rencontre un visage connu (qui lira ces quelques lignes !!!) sur le quai ! Bonjour - Au revoir, mon train est là !

La séance DU film que j’attends depuis un petit moment débute à 20 heures à Tournai… et avant ça, je dois faire un crochet chez moi…. Ben oui, après une dure journée de labeur !

Finalement, j’arrive bien à l’heure, et même à l’avance à Tournai !

Un petit café pour se réveiller et hop, direction la salle 6… 

19h45, on entre dans la salle…Quelques lancements - le nouveau Michelle Pfeiffer (The good one)  a l’air excellent ; l’amnésique qui prépare un casse contraint et forcé aussi d’ailleurs ! (Je ne reviens plus sur le titre), les pubs, re-lancements et puis, enfin, le film commence !

N’ayant pas vu le premier, je suis un peu « largué » au début du film. On reconnaît bien sûr le perso principal, mais je ne sais pas dire si c’est un flash back qui ramène au film précédent ou si ce sont des éléments nouveaux.

Toujours est-il que, pour la suite, ca n’aura plus beaucoup d’importance, l’hécatombe étant programmée ! Mais bon, je vais pas spoiler non plus !

22h05, on quitte la salle, le sourire aux lèvres mais néanmoins mitigés

C’est le problème des films dont on attend monts et merveilles. Quoiqu’il arrive, on reste toujours un petit peu sur notre fin… C’est logique en fait !

Il y a quelques longueurs, mais aussi quelques fameux morceaux de bravoure et, surtout, 3 moments d’anthologie (à chaque fois accompagnés d’un superbe morceau de hard rock).

Très chouette aussi, la manière dont les scènes sont filmés. C’est du « fait main » (un peu comme dans La vengeance dans la peau) et la caméra s’affole et tremble (immersion totale) quand l’action s’emballe (è autant dire très souvent !)

J’ai cité La vengeance dans la peau, je pourrais aussi citer V pour Vendetta (pour le totalitarisme et le régime mis en place, pour l’impression de propreté dans le côté nettoyé de la City), Resident Evil 2 (les zombies bien sûr, mais aussi le tir sur la foule) ou encore Children of men (Le mauvais côté non reconstruit de Londres dévasté est très ressemblant).

Au final, il s’agit donc d’un très bon film (soutenu par une fantastique bande annonce que je vais d’ailleurs m’empresser de téléch… euh d’aller acheter au Forum !), avec des scènes filmées de manière très forte.

Attention tout de même… Ce n’est pas Saw IV (heureusement, car celui-là il va grotesque !) mais ce n’est pas à mettre sous tous les yeux quand même…

Quelques « exécutions » sont assez violentes et difficiles à regarder.

Ce n’est pas la tuerie annoncée, mais le contrat est très bien rempli…

Si je dois le coter, je lui donnerais donc un 7,5/10…(ou pour faire comme à l’école 7,582/10)

A conseiller….

Les commentaires sont fermés.