Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/09/2007

Barricade: bienvenue en enfer!!

ea48145a31c7a1ac98616340496a2bb3.jpg

Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant (et remportant) sur e-bay le DVD Barricade : Welcome to Hell (2007) de Timo Rose pourtant édité à seulement 1000 exemplaires. Laissez-moi vous situer ce film à la réputation quelque peu sulfureuse. Edité chez Uncut Movies, l’éditeur vidéo/DVD qui se targue de distribuer ce qu’il y a de plus gore sur le marché, j’appréhendais la vision de ce film qualifié par les critiques de gore, craspeque, glauque et sanglant à souhait.

Alors daube ou pas ? Oui et… non !

Le scénario d’abord ! Sans doute écrit en coup de vent sur un ticket de caisse, Timo Rose nous présente une histoire d’une simplicité affolante. Trois jeunes gugusses décident de prendre des vacances dans une forêt isolée teutonne (et où les voitures passent au loin ?!). Manque de bol il tombe sur un nid de crétins dégénérés un peu tortionnaires et beaucoup cannibales. C’est pas de chance hein avouez? Et oui vous avez raison ça lorgne terriblement vers Chainsaw ou encore La Colline a des Yeux d’Alexandre Aja sauf que Timo Rose n’est pas Alexandre Aja ou même un Tob Hooper en déclin loin de là. Quant aux dialogues ça fleure bon la testostérone en rut et ne vole jamais au-dessus du b.., c.. nich… traditionnel et dommageable.

Les acteurs ? Ils ne sortent pas de l’Actor’s Studio c’est certain. A moins que le crétin-au-cerveau-greffé-en-dessous-de-la-ceinture ne soit dans le script auquel cas je dis « Respect ». Seule Raine Brown, qui a défaut de ressembler à la Scream Queen, blonde, jolie et surpoitrinée traditionnelle, nous offre une interprétation honnête, voire bonne par moment. L’actrice hein pas la fille…

Ajoutez à tout cela une pellicule et un format faisant « touche amateur » en plus d’une image parfois tremblotante, parfois volontairement vieillissante et souvent mal cadrée et vous vous retrouvez le cœur au bord des lèvres.

Mais alors qu’y a t il de bon dans ce film ?

Les effets spéciaux ! Timo Rose, en plus d’être (piètre) producteur, musicien (à ch…), (minable) acteur et surtout (mauvais) réalisateur est également (bon) spécialiste d’effets spéciaux. En effet, ceux-ci ne sont pas révolutionnaires mais ils ont le mérite d’être réalistes, très bien réalisés (à quelques exceptions faites) et surtout donnent l’aspect répugnant (gore) de ce film. Cela nous ramène presque à il y a vingt ans quand les effets n’étaient pas retravaillés par ordinateur. A la Savini quoi !

Eviscérations, énucléation, explosions de têtes et autres tripatouillages d’organes vous aurez droit à tout et sans restriction! Une vraie débauche ! Un vrai carnage ! Mais surtout un vrai dépucelage. Regarder une œuvre underground de chez Uncut s’apparente à un challenge, un dépassement de soi. C’est du No Limits, du transgressif ! Après vous pouvez tout voir ! En fiction bien sûr…

Ma note: 5/10 

Les commentaires sont fermés.