Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/06/2007

Hatchet

477baba4e0250ea3d5efb68b276f1bf9.jpg

Décidément avouez que l’on ne sait plus où donner de la tête ces temps-ci avec toutes ces futures sorties. Une de celles-ci, très attendue aux USA en raison de la polémique suscitée par la violence de certaines scènes, est Hatchet de chez Anchor Bay. Ce film vient de recevoir enfin de la MPAA (organisme qui délivre les autorisations de sorties) la cote R qui est attribuée en général pour les films « d’horreur et de violence sanglante » au grand soulagement du réalisateur Adam Green qui voyait déjà son film bloqué avant sortie. Sur l’affiche on peut lire « Ce n’est pas un remake, ce n’est pas un sequel et ce n’est pas tiré d’un film japonais. Hatchet : l’horreur américaine Old School » bref un slasher classique mais solide et qui fait furieusement penser à Wrong Turn. L’histoire raconte le face-à-face entre un groupe de touristes et un boogeyman plutôt costaud. Au programme : jeunes filles décérébrées, déshabillées et… décapitées ? Le film a marqué les esprits lors des festivals comme ceux de Tribeca ou Screamfest. Il sortira en septembre aux Etats-Unis. En attendant voici une bande annonce très simpliste mais qui annonce la couleur…

Le site: http://www.hatchetmovie.com


 

00:45 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

29/06/2007

Cauchemars à Daytona Beach

9c4df9aa33f315cbb561f75b5437e63d.jpgDans notre série des films censurés, Cauchemars à Daytona Beach (1981) occupe selon moi une très belle place. Si certains de ces films « scandale » vieillissent mal par comparaison avec nos actuels films d’horreur celui-ci a le mérite de garder une atmosphère unique et captivante. Après une entrée en matière lente et une trame narrative déroutante, le réalisateur Romano Scavolini prend patiemment son temps pour installer ses personnages bien sympathiques et dont on attend avec fébrilité le moment où ils vont se retrouver face à face avec le schizophrène meurtrier. C’est que le scénario est complexe car il s’attarde sur deux histoires parallèles dont une se focalise sur Tatum le fou et l’autre sur une famille sans histoires composée d’une mère et de ses trois enfants. Le premier, hanté par des cauchemars d’enfance et remis en liberté pour une raison inconnue, ne tarde pas à replonger dans le meurtre crapuleux. Quant à Susan, elle se retrouve également pour une raison inconnue (sauf à la fin) seule pour élever ses trois enfants dont le garçon semble présenter quelques graves troubles psychiatriques. Une des scènes les plus dérangeantes est celle où ce jeune enfant rentre chez lui blessé gravement au ventre. Sans dévoiler le film cette scène est paradoxalement perturbante. Les destins de ces personnages s’intercroisent dans un final de toute beauté et avec rebondissement surprenant.  

190fc5f62acddee618b7f6b4fb93f96f.jpg

Les critiques sont très diverses mais la qualité du film ne laisse personne indifférent. Certains y voient une pâle copie d’Halloween, de Blow Up ou encore de Maniac. Très franchement les comparaisons sont toutes relatives et le film se débrouille bien tout seul pour nous emmener dans des émotions variées et dérangeantes. Scavolini n’a pas fait une grande carrière loin de là et ses acteurs sont tous de parfaits inconnus et c’est tant mieux. Moins connu que ses illustres prédécesseurs, Nightmare est un slasher suggéré gore avec une tension très forte, au scénario riche et sous-estimé à mon sens.

Ma note: 8/10 

Voici un extrait censuré sur le DVD de chez Neo Publishing en vente chez nous. C'est dommage car cette scène gore est certainement une des plus hard des années 80. Attention les yeux, âmes sensibles...  

28/06/2007

Hostelement cynique!

Je vous parlais hier de l'actualisation du site de Hostel II et c'était aller un peu vite en besogne. En fait il existe deux sites: celui du film http://www.hostel2.com (déjà présenté sur votre blog préféré) et celui de Sony Pictures http://www.sonypictures.net/movies/hostelpart2/ qui est remarquablement bien réalisé et propose un jeu délicieusement cynique qui consiste à sauver le plus de victimes de la torture. Prodigieux!!

64266b5254e5f9fa972b1cf363e1e348.jpg

Toujours à l’occasion de la sortie du film Hostel II  le site DVDRama sort un article intéressant sur les scènes choc les plus célèbres du cinéma d’horreur. Cliquez sur l’image pour y accéder… 

 

16a9038c0294065eb21b8d980e8611b9.jpg

00:30 Publié dans Insolite! | Lien permanent | Commentaires (0)

27/06/2007

Tous au cinéma!!

Pour les têtes en l'air c'est aujourd'hui la sortie de...

141274db5f4812e059d634c8ac14c4e7.jpg
HOSTEL II 

 Pour vous y préparer visitez le site qui a bien changé depuis la dernière fois...

Pour connaître les horraires et les salles en Belgique c'est sur Cinebel évidement! 

10:19 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

26/06/2007

Du Sam Raimi gratos!!

Le réalisateur de "Spider-Man 3", Sam Raimi, va contribuer à la création d'émissions originales pour FEARnet, un site Internet qui présente essentiellement des films d'horreur. "Ghost House Pictures", une société dans laquelle Sam Raimi est impliqué, a lancé la semaine dernière une première série baptisée "Devil's Trade" ("Le commerce du Diable"). Une autre série doit être diffusée plus tard. L’occasion pour Cinegore de revenir sur ce site remarquable (et l’adjectif est faible) qui offre une base de données reprenant actuellement 7744 films d’horreur, de l’actualité et des nouvelles très intéressantes sur notre genre préféré et également des jeux en ligne pour tester vos connaissances du film d’horreur. Bref, au risque de me répéter, un site absolument génial. Pour admirer  cliquez ici.

 

2c3107f651c1b99d4a3c741bef740966.jpg

00:05 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sam raimi, horreur, cinegore

25/06/2007

La belle captive...

fcb71320b17d1c20c510b413866532e6.jpgCinegore vous l’avait promis à la suite de l’article consacré à Captivity, Elisha Cuthbert est notre pin-up de la semaine. Avouez que Gore Sliclez a du goût. Elisha est née au Canada à Calgary et parle le français parfaitement. Intéressant non ?
Elisha sait jouer la petite fille modèle. Après avoir tourné dans plusieurs petites séries, elle est devenue une vraie star. Elle aurait tapé dans l'oeil de Hillary Clinton pour sa participation dans la série à succès "Popular Mechanics for Kids" (1997). Elle est révélée au grand public dans la série 24, sous le nom de Kimberly Bauer, la fille de Jack Kiefer Sutherland Bauer.
On a pu la voir dans plusieurs téléfilms et au cinéma dans "The Girl Next Door" (la voisine), et dans "Love Actually" comédie romantique avec Hughes Grant.
Cinegore vous promet donc de suivre Elisha de près avec notamment la sortie de Captivity. Voici une sélection d’images volées. Tapez son nom dans google et servez-vous si vous êtes insatisfait (je comprends…).

 

c754b969b16e25d1e5b88f2b2a60f139.jpg7e7b2fa0755f188e66978855957b560c.jpg84391a037186c4635ea673ea22430d58.jpg551aa4db06159754070f1e1e248eb649.jpg9bdc1d7f97e5c9175dc1e4b21836dc0e.jpg61077e3a7d1b10466217697ae1194fb9.jpg

24/06/2007

Un peu de tout....

Vous avez aimé l’article sur Captivity ? Gore Sliclez vous a mis l’eau à la bouche ? Alors voici une autre vidéo disponible sur l’excellent site http://www.shocktillyoudrop.com/films.php?id=479

Un autre film qui suscite l’intérêt des cinéphiles averties c’est  1408. Le film raconte l’histoire de Mike Enslin, écrivain de renom, qui ne croit que ce qu'il voit. Après une série de bestsellers discréditant les évènements paranormaux dans les maisons hantées, il n'a toujours pas de preuve "d'une vie… après la mort". Mais tout va changer après sa visite de la suite 1408 de l'Hôtel Dolphin dans le cadre de son dernier livre : "Dix jours en chambres d'hôtel hantées". Refusant d'écouter les avertissements du manager de l'hôtel, l'auteur s'installe dans la fameuse chambre. La lutte pour sa survie ne fait que commencer…Avec l’excellent Joh Cusack et l’inénarrable Samuel L. Jackson. Pour la bande annonce rendez-vous directement sur le site officiel du film http://www.1408-themovie.com/.

On vous a présenté la première affiche du film Saw Iv. Il s’est avéré que celle-ci était un faux. Voici donc la première photo du film qui semble, quant à elle, tout à fait véridique.

9abcdbfddfa05cffdc799c915fb8f76d.jpg

 

Gore Sliclez a un petit faible pour les films de Zombie. Votre hôte vous présente donc la bande annonce bien gore du nouveau Zombie Movie en vogue pour l’instant et qui s’intitule Edges of Darkness. Trois bandes d’individus tentent de survivre à un holocauste Zombie…. 


 


23/06/2007

Détour mortel

403dc55910be15ac3dcbee4472409c07.jpgMême si ce film reprend les idées récurrentes du film d'horreur actuel il reste cependant excellent et terrifiant. On y retrouve Chainsaw ou encore Delivrance comme sources d'inspiration de Rob Schmidt sans pour autant être une pâle copie. Collé à mon fauteuil je suis passé par toutes les couleurs, fasciné par la réalisation du début jusqu’à la fin. Les acteurs excellent dans cette course poursuite haletante à l’image de Desmond Harrington (trop peu utilisé) ou encore de Jeremy Sisto (idem). Avec Stan Winston aux commandes pour le maquillage on a vraiment droit à un très bon petit film gore qui en étonnera plus d’un. Esperons que la suite annoncée pour cette année soit à la hauteur du premier...

Ma note: 8/10

 

 

 

 

 

22/06/2007

Meurtres, disparitions et ... torture!

000f4ced14891341f1168c88ed3edbc7.jpgCocorico, le réalisateur belge Erik van Looy va se rendre à Hollywood pour tourner, à la fin 2007, un thriller horrifique intitulé "Mile Zero", a fait savoir la société de production Phoenix Pictures à Cannes, alors qu'elle y présentait le dernier film de David Fincher, "Zodiac". "Mile Zero" se déroule dans une station de forage en Alaska, où des meurtres atroces ont été commis il y a une vingtaine d'années. A sa réouverture à l'époque actuelle, la station est visitée par une femme, qui entend prouver que sa mère, soupçonnée d'être à l'origine de ces crimes, n'a rien à voir avec cette histoire. Mais lorsque des personnes commencent à disparaître dans des conditions mystérieuses, un élément surnaturel est mis au jour...

La distribution des rôles n'a pas encore été arrêtée. Le scénario a été écrit par Holly Brix. Quant à Erik van Looy il n’est pas inconnu chez nous puisque c’est lui qui réalisa en 1993 Ad Fundum qui connut un énorme succès et qui racontait une histoire d’amour rock’n roll dans le milieu estudiantin.

 

0aed22dfae2ba61025f97d1d81b454d6.jpg
Il est temps de vous parler du dernier film de Roland Joffe, improductif depuis Vatel et qui signe pourtant un retour fracassant grâce à son film Captivity et sa campagne promotionnelle pour le moins choc. Il y a quelques semaines encore l'association du cinéma américain annonçait qu'elle sanctionnait ce film d'horreur dont le producteur avait mis en place une campagne d'affichage montrant une femme torturée, mesure sans précédent justifiée par une "violation flagrante des procédures". Du coup, la MPAA a décidé de suspendre pendant un mois le processus d'attribution du visa d'exploitation au film Captivity de la maison de production After Dark, cette mesure étant sans précédent. Les grands panneaux pour "Captivity" de Roland Joffé, présents à plusieurs grands carrefours de Los Angeles, montraient quatre photos d'une jeune femme, respectivement titrées: "enlèvement", "confinement", "torture" et "fin". D'autres affiches avaient été placées sur des taxis new-yorkais.
La première photo présentait une femme avec un gant noir sur la bouche, la deuxième, sa tête derrière une grille et la troisième, un tube sanglant traversant son nez, alors que de sa figure n'apparaissaient que des yeux apeurés. La quatrième photo présentait un corps renversé, apparemment sans vie, la bouche tordue en un rictus de souffrance. 
Ce désormais film scandale raconte l'histoire d'une jeune top model (Elisha Cuthberg, la fille de Jack Bauer et future pin-up Cinegore pour les veinards que vous êtes) et de son chauffeur capturés et cloisonnés par un serial killer adepte de la terreur psychologique sur longue durée. Néanmoins, la détresse espérée par ce dernier n'aura pas lieu puisque contre toute attente, ses victimes finiront par tomber amoureuses l'une de l'autre… Cinegore vous invite à vous rendre sur le « visuellement remarquable » site du film ici et vous présente la bande annonce.

  

 

21/06/2007

The Eye 2

1026f15256f8d756383157b52959d3fb.jpgJe ne connaissais pas The Eye et c’est donc sans aucun a priori que j’ai regardé ce The Eye 2 des frères Pang dont la présence dans la collection Asiamania devait représenter une certaine garantie. The Messengers (voir critique sur ce blog) ne m’avait pas convaincu loin de là et j’appréhendais donc celui-ci. Autant le dire tout de suite The Eye 2 n’est pas franchement horreur. On ne sursaute à aucun moment et on est loin d’être tendu durant le film. Néanmoins le film recèle quelques scènes intéressantes. La beauté poétique d’abord avec cette histoire d’amour passionnel entre une maîtresse abandonnée et un mari ne sachant commun annoncé la vérité à son épouse. Le fantastique ensuite avec celle-ci qui tente de se réincarner dans le fœtus de la maîtresse. Alambiqué me dites-vous ? Sans doute mais ce scénario nous offre néanmoins des scènes choc dont notamment une fin  insoutenable et interminable de douleur et de sang. La poésie dans une véritable histoire de fantômes et nous voilà dans le classicisme asiatique conventionnel et un peu essoufflé depuis le succès phénoménal de The Ring. On ne s’ennuie pas car l’histoire est émouvante mais les amateurs de gore passeront leur chemin sous peine de ressentir un sentiment de (beaucoup) trop peu. 

Ma note : 6/10

 

00:07 Publié dans Critiques | Lien permanent | Commentaires (0)