Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/05/2007

Wolf Creek: un Crocodile Dundee moins sympathique!

0be08331da3838fa006a2917b5df1c84.jpgCe film a tout d’un classique du genre. Le scénario est du déjà-vu et le choix des acteurs n’offre pas de surprise. Alors pourquoi ce film est-il un GRAND film et pourquoi a-t-il suscité autant d’engouement ? D’abord les montagnes et les forêts majestueuses rencontrées fréquemment dans des films comme Wrong Turn, Severance, Blood Trails ou encore Cabin Fever ont fait place ici au désert aride d’Australie. Les photos sont superbes. Le sentiment d’isolation est tout aussi marquant et permet d’installer l’histoire. Autre point positif c’est la qualité des acteurs et notamment celle de John Jarratt en serial killer sympathique au début et terriblement inquiétant après avec son couteau à la Crocodile Dundee. Les rapprochements avec Ivan Milat le tueur des randonneurs (voir le dossier) sont nombreux et notamment cette pratique horrible qui consiste à sectionner la colonne vertébrale au couteau pour paralyser la victime. Ajoutez enfin un cadrage travaillé et une lumière superbe et vous aurez ainsi un des films les plus intéressants de ces dernières années. Les héros de ce film ne sont pas toujours ceux que l’on croit. En tout cas je ne suis pas prêt d’aller me promener dans le bush australien de sitôt !

 Ma note : 9/10

 Gore Sliclez

Les commentaires sont fermés.