Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/05/2007

Taxidermia

5d991939d256530f410d59ca7317bfec.jpgA Uni Stl, comme je vous l'ai déjà dit, le passe-temps préféré des habitants est la taxidermie. Le soir à défaut de cinéma ou de salle de danse nous nous lançons alors dans la réalisation d'oeuvres empaillées. L'opération est délicate et demande beaucoup de concentration. Mozes est le plus talentueux d'entre nous. L'année dernière il reçut les honneurs de la presse nationale dans le Magyar Hirlap. On le voyait poser à côté de sa biche  tirée trois jours auparavant en forêt de Halupa. Depuis il est devenu une star à Uni Stl. Laissez-moi maintenant vous expliquer le processus post-mortuaire.

La première étape consiste à prendre les mensurations de l'individu mort sélectionné. En général une cinquantaine de mesures suffisent de la tête aux pieds pour confectionner ensuite un mannequin.

Ensuite le dépouillage consiste à retirer la peau du cadavre. Pour cela des incisions sont faite, sous le ventre et à l'intérieur des membres. La peau doit être décollée avec soin de la chair, puis la moindre parcelle de chair, de graisse ou d'os restante doit être grattée.

a372c3439c5849629b15f7d508744eea.jpg

Le tannage arrive ensuite. On trempe la peau dans différents bains chimiques et d'eau pure. Un graissage termine l'opération en redonnant la touche de souplesse finale à la peau traitée. Il est nécessaire après traitement d'entretenir les poils par caresses et brossages réguliers.

On réalise ensuite un mannequin sensé montrer une expression. Personnellement j'aime celle de la peur ressentie face au chasseur avant le coup final.

Enfin la peau est enfilée sur le mannequin et on effectue les derniers travaux comme le séchage, le brossage, la peinture et... le montage des yeux.

C'est passionnant non? Intéressés? Gore Sliclez vous invite à la troisième biennale de "Chasse et taxidermie en pays Hongrois" qui se déroulera la troisième semaine du mois de Mai. Nous vous attendons nombreux. Barbecue et tokaj au menu. Projection du film hongrois Taxidermia de György Palfy.

A bientôt j'espère!

Gore Sliclez, traduit en français par Andor Sarkozy.

Les commentaires sont fermés.